Graphèmes® newsletter - Agence conseil en design de Marque - Lille - Paris La Pause Design
Le Logobusting cest quoi
Le « logobusting »
(ou casse-logo)
est une pratique en vogue.
Pratique qui consiste à
détourner un logo afin de communiquer un message, souvent contestataire.
Un travail de sape qui paradoxalement démontre
la puissance des logos
dans nos sociétés.
Car pour fonctionner,
le « logobusting » agit comme
la caricature, il s’attaque aux signes connus de tous.
Afin d’aboutir à une parodie,
il doit conserver les invariants
du logotype (formes,
couleurs, typographie).
Etudier le casse-logo revient
à dégager les fondamentaux
d’un logotype.
Pekin 2008
Briser un symbole de paix
L’actualité du « logobusting » c’est aujourd’hui la campagne coup de poing de RSF (Reporters sans frontières). Pour dénoncer la situation des droits de l’homme en Chine, RSF a transformé les anneaux olympiques en menottes. Nombre d’athlètes ont été choqués par le détournement de ce symbole de paix. Car les cinq anneaux entrelacés représentent les cinq continents et l’union des athlètes du monde entier durant les jeux. D’un symbole de paix, RSF en a fait un symbole de martyre.

Au-delà de la dimension morale, le pastiche pose le problème de la violation du droit des marques. RSF détourne les anneaux olympiques qui sont une marque protégée dans le monde entier et la propriété exclusive du CIO (comité international olympique).

Détournement du logo des jeux de Beijing.
Le danseur est exécuté par un soldat.
Le droit a la caricature

Face aux préjudices subis, les marques contre-
attaquent. Danone a fait condamner en première
instance l’association militante Réseau Voltaire,
pour avoir détourné son logo sur le site jeboycottedanone.com. Mais quelques mois
après la Cour d’appel de Paris déboute le groupe
agro-alimentaire. Elle estime que le détournement
ne relève pas du droit des marques mais de la
liberté d’expression. L’accusation de contrefaçon
ne peut être retenue, car il n’y a pas de promotion
de produits concurrents.

Lors de sa campagne « STOPESSO »,
Greenpeace pastiche le logo d’Esso en
remplaçant les deux « S »par le sigle Dollar.
Le logobusting aime jouer sur la fibre humoristique. Issu de l‘altermondialisme,
il rencontre un écho grandissant sur internet.
Tous les détournements ne font pas l’objet de
procès. Certains sont créés pour la bonne cause.
C’est le cas de la campagne anti-drogue du
ministère libanais de la santé. Le logo de Nike
est transformé en rail de cocaïne avec le slogan :
« Just don’t ».
Expresso
Le détournement révèle la force des logos. C’est parce qu’ils jouissent d’une forte notoriété que l’on s’attaque à eux. Plus leur identité est forte et mémorisable, plus la parodie est puissante.
facebook twitter viadeo
Téléchargez l'article Tous les sujets Envoyez à un ami Abonnez-vous
 
Graphèmes Newsletter - Agence conseil en design de Marque - LILLE - PARIS La pause design
Exploitez vos faiblesses! Le logobusting cest quoi
Le retour de la main
Découvrez l'agence Abonnez-vous Envoyez à un ami Tous les sujets
La Pause Design® est la lettre mensuelle d’information de l’agence Graphèmes®, conseil en design de Marque, Lille - Paris.
Les marques citées dans La Pause Design® ont une fonction uniquement décorative. Graphèmes® se reconnaît sans droit de quelque nature que ce soit sur ces marques. ©La Pause Design - Tous droits réservés. Avril 2008.